Quelle fermeté de matelas choisir ?

Si le choix de la technologie du matelas est essentiel, le soutien de celui-ci est primordiale pour ne pas vous réveiller en ayant mal au dos. Allongé sur le dos comme de côté, votre colonne doit rester droite. Matelas ferme, mi ferme ou très ferme ? On vous explique comment tester la fermeté d’un matelas et comment choisir le votre.

Comment tester le soutien d’un matelas ?

Dans la mesure du possible, avant d’acheter un matelas, il faut le tester. Il convient d’abord de s’allonger pour vérifier que le confort global est satisfaisant. Ensuite, installé sur le dos, il faut essayer de passer la main entre le matelas et les reins. Si vous y parvenez, c’est que le matelas est trop ferme pour vous. Si vous avez du mal à vous retourner sur le côté ou si votre coude s’enfonce quand vous appuyez sur le matelas, cela signifie que ce dernier est trop mou. Selon une croyance populaire ancrée depuis longtemps, les matelas très fermes doivent être privilégiés. Or un matelas trop dur s’avère, à l’utilisation, aussi néfaste qu’un matelas trop mou. L’essentiel est que lorsque vous êtes allongé, aussi bien sur le dos que sur le côté, votre colonne reste droite. Il existe des tables de morphologie, qui aident à choisir la fermeté de matelas. Découvrez-les maintenant.

Le matelas ferme

A proscrire absolument chez les personnes souffrant de scoliose, le matelas ferme s’adresse en priorité aux personnes plutôt légères, qui ne dépassent pas les 80 kg, cette règle étant nuancée par la morphologie du dormeur. Par exemple, les personnes qui mesurent 1,50 m et qui pèsent 80 kg ne seront pas à leur aise sur un matelas ferme, en revanche, les dormeurs d’1,80 m qui ne pèse que 80 kg le seront.
L’avantage du matelas ferme est d’offrir un accueil assez moelleux, mais il faut néanmoins veiller à ce que la colonne reste bien droite en station allongée, sur le dos ou sur le côté. Les matelas fermes sont le plus souvent composés de mousse ou de latex avec 3 zones de contact.
Les petits gabarits de moins d’1,50 m et de moins de 50 kg seront à leur aise sur un matelas ferme.
Lorsque les personnes de moins d’1,50 m dépassent les 50 kg, il leur faut opter pour un autre type de matelas.
Les personnes mesurant de 1,50 m à 1,60 m peuvent se tourner vers un matelas ferme à condition de peser moins de 50 kg.
Le matelas ferme est adapté pour les dormeurs dont la taille atteint 1,70 m et qui pèsent moins de 60 kg.
Les personnes de plus 1,80 m et pesant jusqu’à 70 kg seront à leur aise sur un matelas ferme.

Tableau morphologique récapitulatif du matelas ferme en fonction de la taille et du poids du dormeur

Fermeté de matelas -50 kg 50 – 60 kg 60 – 70 kg 70 – 80 kg
– 1,50 m
1,50 – 1,60 m
1,60 – 1,70 m
1,70 – 1,80 m
1,80 – 1,90 m
1,90 – 2,00 m
+2,00 m

Le matelas mi ferme

Le matelas mi ferme représente un choix à privilégier pour les personnes qui ont des colonnes vertébrales déformées voire asymétriques (scolioses, cyphoses…) et arthrosiques. Ceux qui n’ont pas de problèmes de dos peuvent bien évidemment se tourner vers le matelas mi ferme, qui s’avère particulièrement bien adapté pour les gabarits moyens ou costauds, jusqu’à 100 kilos. Là encore, le ratio taille/poids a toute son importance : si la personne mesure 1,50 m mais pèse plus de 80 kg, elle ne passera pas de bonnes nuits sur un matelas mi ferme, tandis que les dormeurs d’1m90 pour 80 kg oui. Le matelas mi ferme présente l’avantage de convenir à une large frange de la population, mais il faut ici aussi veiller à ce que la colonne suive le bon alignement. Si elle s’incurve, le matelas mi ferme n’est pas adapté. Les âmes des matelas mi fermes sont le plus souvent en mousse à mémoire de forme ou encore à ressorts multispires.
Les dormeurs de moins d’1,50 m et qui pèsent de 50 à 70 kg n’auront pas mal au dos après leurs nuits sur un matelas mi ferme. Lorsqu’ils dépassent les 70 kg, ils devront se tourner vers les matelas très ferme.
Les personnes mesurant jusqu’à 1,60 m opteront pour un matelas mi ferme seulement si elles pèsent moins de 80 kg.
Le matelas mi ferme est parfaitement adapté pour les dormeurs qui mesurent 1,70 m et qui pèsent moins de 90 kg.
Les personnes de plus 1,80 m et pesant jusqu’à 100 kg seront à leur aise sur un matelas mi ferme.

Tableau morphologique récapitulatif du matelas mi ferme en fonction de la taille et du poids du dormeur

Fermeté de matelas -50 kg 50 – 60 kg 60 – 70 kg 70 – 80 kg  80 – 90 kg 90 – 100 kg +100 kg
– 1,50 m
1,50 – 1,60 m   
1,60 – 1,70 m
1,70 – 1,80 m
1,80 – 1,90 m
1,90 – 2,00 m
+2,00 m

Le matelas très ferme

Le matelas très ferme est déconseillé chez les personnes qui souffrent de mal de dos de manière chronique. Les personnes corpulentes seront à leur aise sur ce type de matelas, en tout état de cause, le matelas très ferme ne convient pas aux personnes de moins d’1,50 m si elles ne pèsent pas au moins 70 ou 80 kg.
Le matelas très ferme est le plus souvent en technologie à ressorts biconiques.
Les personnes mesurant jusqu’à 1,60 m et pesant au moins 80 kg peuvent opter pour le matelas très ferme. De la même manière, les personnes qui mesurent plus de 1,70 m et pèsent plus de 90 kg y passeront de bonnes nuits.

Tableau morphologique récapitulatif du matelas très ferme en fonction de la taille et du poids du dormeur

Fermeté de matelas -50 kg 50 – 60 kg 60 – 70 kg 70 – 80 kg  80 – 90 kg 90 – 100 kg +100 kg
– 1,50 m
1,50 – 1,60 m
1,60 – 1,70 m
1,70 – 1,80 m
1,80 – 1,90 m
1,90 – 2,00 m
+2,00 m

La question se pose : que faire lorsque la différence de poids entre les membres d’un couple est importante ? Le mieux est d’opter pour des sommiers et des matelas séparés, néanmoins certains fabricants proposent des modèles de matelas avec deux fermetés différentes.

Ces articles peuvent vous intéresser : Un matelas, combien ça coûte ? et quel matelas choisir ?