Depuis plusieurs années, de nombreuses personnes souffrent de troubles de sommeil. Dans la plupart des cas, les problèmes d’anxiétés et le matelas sont incriminés. Cependant, l’oreiller joue également un rôle dans la qualité du sommeil. Il est donc judicieux de lui accorder une grande importance. Dans ce guide, vous trouverez les astuces pour acheter l’oreiller parfait pour vous.

Choisir l’oreiller en fonction du matériau 

Avant d’opter pour un modèle d’oreiller, vous devez vous renseigner sur les différents matériaux utilisés pour le garnissage. Chacun d’entre eux répond à un besoin particulier. C’est pour cette raison qu’il est important d’être bien informé afin de faire un choix judicieux.

La mousse à mémoire de forme

L’oreiller à mémoire de forme ou oreiller ergonomique est composé d’une mousse synthétique appelée le polyuréthane. Cette matière permet au coussin de s’adapter à la position de votre corps comme un matelas à mémoire de forme. Il s’agit donc d’un modèle très confortable.

Il aide à maintenir toute la partie supérieure de votre corps en équilibre. De fait, il vous épargne les potentiels points de pression au niveau de la nuque et des épaules. Grâce à son format standard, ce modèle s’adapte à la grande majorité des parures de lit. De plus, le coussin ergonomique reprend sa forme initiale progressivement après son usage. Il est également très facile à entretenir.

Vous pouvez le laver en machine à 60 °C. Cependant, il faut noter que cet oreiller a un coût d’achat assez élevé. Aussi, il ne permet pas une régulation de la transpiration. Vous devrez donc le nettoyer régulièrement en période de chaleur, ou si vous transpirez beaucoup.

La laine 

Généralement, l’oreiller en laine est composé de perles ou de flocons de laine de mouton. Ce modèle d’oreiller est apprécié pour sa capacité de régulation de la température et son pouvoir antibactérien. En effet, la laine est une matière qui absorbe et évacue l’humidité. Elle protège donc du froid et de la chaleur tout en repoussant les acariens.

Il s’agit également d’un oreiller facile à entretenir. La majorité des fabricants recommande un nettoyage à sec. De plus, le coussin en laine est ferme et malléable. Il apporte donc un excellent soutien à la nuque. Certains modèles possèdent une épaisseur ajustable. Vous pouvez donc l’adapter à votre morphologie.

L’oreiller en laine présente néanmoins quelques inconvénients. La fibre de laine peut conserver une odeur de mouton. Aussi, ce type d’oreiller est souvent plus cher que les autres modèles. De plus, sa fermeté peut ne pas convenir à tout le monde.

Le duvet 

Les oreillers rembourrés avec du duvet sont souvent légers et présentent une bonne régulation de la température. Ils conservent la chaleur en période hivernale et restent frais en période estivale. Idéalement, vous devrez privilégier les modèles avec du duvet d’oie, qui est de meilleure qualité que celui du canard.

Cependant, ces modèles de cousins ont une durée de vie assez limitée. Ils finissent par s’aplatir ou perdre du duvet. Si vous avez également l’habitude de beaucoup transpirer la nuit, l’humidité absorbée abîmera votre oreiller. Cette matière ne supporte que très peu l’humidité. C’est la raison pour laquelle vous devrez toujours faire un lavage à sec, ce qui, sur le long terme, peut vous coûter cher.

Choisir l’oreiller en fonction des habitudes 

Le choix d’un oreiller est personnel, car il dépend du confort que vous ressentez. Toutefois, la position que vous adoptez pendant la nuit est un critère important pour adopter le bon modèle.

Sur le dos

Si vous avez pour habitude de dormir sur votre dos, vous devrez privilégier un coussin ferme. De cette manière, l’oreiller pourra assurer un maintien optimal de votre cou. Vous devrez tout de même faire attention à ce qu’il ne soit pas trop dur : il pourrait être inconfortable et causer des maux de tête.

Sur le ventre 

Si vous dormez sur le ventre, il est recommandé d’opter pour un oreiller moelleux et peu épais. Dans cette position, vos vertèbres restent alignées, il vous faut donc un coussin bas pour garder votre tête dans l’alignement naturel de votre colonne vertébrale. Ainsi, un modèle avec un duvet souple ou de la laine faisant entre 5 et 6 cm d’épaisseur est amplement suffisant.

Sur le côté 

Si vous préférez dormir sur le côté, pensez à un oreiller ni trop ferme, ni trop souple. Il doit pouvoir englober votre tête, vos oreilles et votre nuque. Il faut également que son épaisseur permette de combler la largeur de vos épaules pour rester dans le prolongement naturel de votre corps.

Choisir l’oreiller en fonction de l’usage 

Généralement, lorsque vous choisissez un oreiller, vous pensez uniquement au moment de dormir. Pourtant, le soutien d’un oreiller change en fonction de son usage. Si vous souhaitez acquérir un oreiller uniquement pour vos nuits, il est préférable de choisir un modèle rectangulaire. Ce dernier favorise le maintien de la tête par rapport à la colonne vertébrale.

En revanche, si vous comptez utiliser l’oreiller pour vous caler dans votre lit le temps d’une lecture ou d’un travail sur ordinateur, la forme carrée est recommandée. Un oreiller carré permet de soutenir la tête et le haut du corps dans la position assise.

Cela vous permet d’éviter d’avoir à glisser quatre autres coussins derrière votre dos, ce qui peut causer des douleurs lombaires. Vous devrez donc vous interroger sur vos attentes avant de choisir l’oreiller que vous utiliserez. Par ailleurs, sachez que vous devrez changer votre coussin tous les 3 ans pour des raisons d’hygiène.

Choisir l’oreiller après l’avoir essayé 

Enfin, pour déterminer le modèle qui vous convient réellement, vous devez essayer votre oreiller. Cela vous permet d’évaluer son confort par rapport à vos critères. Vous devrez aussi veiller à ce que votre tête soit enfoncée d’un tiers dans le coussin afin de rétablir l’écart entre votre tête et votre matelas.

Pensez donc à essayer votre oreiller dans les boutiques spécialisées. Ces dernières proposent un espace pour vous allonger et tester le coussin. Dans le cas d’un achat en ligne, vous devrez privilégier les sites qui proposent de renvoyer l’article. Cela vous garantit de ne pas regretter votre achat.

Ainsi, le bon oreiller est celui qui correspond à vos critères de confort et répond à vos besoins pour des nuits de sommeil réparateur.

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *