Le sommier à lattes

0

Un bon sommier à lattes pour un meilleur confort !
Le sommier à lattes est le plus répandu dans le monde. Bien que les types de lits évoluent au fil du temps, les sommiers à lattes restent indémodables. Ce phénomène n’est pas anodin. Il vous apporte tout le confort dont vous avez besoin au cours d’une bonne nuit de sommeil. Mais comment adapter son sommier à lattes en fonction des différentes personnes ?

L’origine du sommier à lattes

Un peu d’histoire avec l’origine du sommier à lattes. Ce dernier remonte ans les années 1950. Un docteur suisse cherchait à atténuer les douleurs de dos de sa femme, victime d’un accident. La difficulté résidait dans le fait d’allier la souplesse à la rigidité. A cette époque, les sommiers étaient trop souples ou trop rigides. Avec un second médecin, il a donc mis en place le concept du sommier à lattes. Suite à cela, l’état de son épouse s’en grandement amélioré. A partir de ce jour, et grâce à une importante collaboration avec des centres médicaux et des sociétés de sommier, le sommier à lattes a révolutionné le sommeil. Avec le temps et les technologies, le sommier à lattes n’a jamais cessé d’évoluer pour être amélioré et apporter toujours plus de confort sans perdre toute ses qualités.

Un bon sommier pour un meilleur sommeil !

S’il est aussi important d’avoir un bon sommier, c’est parce que le sommeil est l’un des principaux facteurs de notre santé quotidienne. En effet, si vous n’avez pas un sommier adapté à vous, vous risquez d’avoir des maux de dos, ou de ne pas avoir un sommeil réparateur. Et tout le monde sait qu’une absence de sommeil réparateur a des effets néfastes sur la santé physique et mentale.

Les différents types de sommiers

Saviez-vous qu’il existe deux types de sommiers à lattes ? Ces derniers sont : les sommiers tapissiers à lattes et les sommiers à lattes apparentes. Mais chacun a sa particularité, d’où la difficulté de choisir lequel prendre.
Le sommier tapissier à lattes est recouvert d’une housse. Ainsi, c’est un sommier toutes suspensions. Le deuxième type de sommier est le sommier à lattes apparentes. La plupart du temps, les gens parlent de sommier à lattes. C’est donc le plus répandu.

Comment choisir son sommier ?

Pour bien choisir sa literie est plus particulièrement son sommier, plusieurs critères entrent en jeu. Tout d’abord, partez du principe que le sommier représente 1/3 de notre literie. De plus, il augmente la durée ce vie de celle-ci et améliore le confort.
Tout d’abord, il est vivement conseillé de choisir un sommier à lattes en bois plutôt qu’en fibre de verre. Il sera beaucoup plus résistant. Mais cela n’enlève pas le fait que l’usage premier d’un sommier est fait pour dormir et non pour sauter dessus !
Dans un deuxième temps, il faut vérifier la souplesse des lattes. C’est elles qui vous apporteront le confort.
Enfin, il faut vérifier le système d’encoche des lattes. Si les encoches sont trop petites ou trop grandes, les lattes ne tiendront pas.

Mais pour qui est le sommier à lattes ?

Il n’y a pas d’âge pour choisir correctement son sommier. Que vous soyez jeune ou plus âgé, en couple ou célibataire, homme ou femme, vous ne devez pas négliger le choix de votre sommier. De plus, il existe toutes tailles de sommier. La plupart sont sur une base de 140 centimètres pour un lit double.

Les avantages et inconvénients

Le sommier à lattes présente plusieurs avantages. Dans un premier temps, il peut accueillir tous types de matelas quelque soit le type de suspensions. Qu’il soit en mousse, latex ou en ressorts, votre sommier s’adapte à tout. De plus, son entretien est relativement facile à effectuer. Les lattes permettent à votre matelas de respirer correctement. Si jamais vous mettez un matelas au sol et que vous faîtes tomber de l’eau dessus, cette dernière ne va pas s’évaporer et le matelas va moisir, tandis qu’avec un sommier, l’eau s’évaporera beaucoup plus facilement. Malgré tous ces avantages, certaines personnes peuvent trouver un inconvénient mineur. Lorsque l’on achète un sommier à lattes pour un lit double, le sommier est séparé en deux par une barre métallique afin de permettre la rigidité des lattes. Aussi, certaines personnes préfèrent ne pas utiliser de matelas en mousse, afin de ne pas sentir la barre en faire au cours de la nuit.

On peut également faire une distinction d’avantages et d’inconvénients entre le sommier à lattes apparentes et le sommier tapissier à lattes. En effet, le sommier à lattes apparentes permet d’absorber tous les mouvements dans la nuit grâce à la flexibilité des lattes. De surcroît, si les lattes sont cassées ou abîmées, elles sont facilement réparables. Enfin, le système de ventilation est très utile pour les personnes qui souffrent de rhumatisme.

Concernant le sommier tapissier à lattes, ce dernier mise plus sur la fermeté que sur la flexibilité. Il ne permet pas la ventilation étant recouvert d’une house.

Combien de temps va vivre votre sommier ?

La durée de vie d’un sommier à lattes est également très importante. Normalement, comme tous sommiers et matelas, elle est de dix ans. Parfois, il se peut qu’elle dure un peu plus longtemps ou un peu moins. Afin de savoir si votre sommier à lattes est toujours en bon état, il y a un moyen de le savoir en faisant un petit test. Pour cela, appuyez sur la partie où vous mettez vos épaules et vos fesses. Ensuite, faites de même pour la partie concernant vos pieds. Si jamais vous sentez une différence de souplesse entre les deux parties, c’est que votre sommier est bon à être changé. En revanche, si celui-ci est toujours en bon état, gardez-le, mais surveillez son état régulièrement.

Un nombre de lattes élevé, un temps de sommeil gagné !

Pour terminer, il ne vous reste plus qu’à vérifier que votre sommier possède plusieurs lattes. Vraisemblablement, un sommier avec un grand nombre de lattes favorise une meilleure nuit. Pourquoi ? Pour deux raisons.
La première raison est que votre sommier est plus performant, notamment au niveau de l’indépendance du couchage, l’adaptabilité et la précision du soutien. Il faut savoir qu’un sommier ayant moins de 13 lattes est moins optimal. L’idéal est d’avoir un sommier ayant une vingtaine de lattes. Dans un deuxième temps, votre matelas est mieux protégé. Si vous avez un sommier ayant une dizaine de lattes votre dos et votre sommeil en prennent un coup et votre matelas perd toute sa qualité. Ce dernier s’engouffre entre les lattes du sommier qui le cisaillent au fur et à mesure. Par ailleurs, cela risque de trop écarter les lattes qui vont s’abîmer. Ainsi, votre matelas et votre sommier perdent leurs performances d’antan.
De plus, suivant le poids de la personne, le matelas risque de ne pas s’affaisser dans le sommier partout de la même manière. Et ceci est fortement déconseillé pour votre dos.

Maintenant que vous connaissez les avantages et les inconvénients, la durée de vie et les critères pour bien choisir son sommier, vous avez toutes les clés en main pour avoir le meilleur sommeil réparateur. De plus, pas de risque de devoir supporter des maux de dos entraînant des maux de tête toute la journée.

Comments are closed.