5 solutions pour ne plus avoir mal au dos le matin !

0

Nous passons en moyenne quelques 25 années de notre vie à dormir. Un chiffre ahurissant qui donne à réfléchir sur la qualité de notre sommeil, et donc de notre literie. Car lorsqu’on se lève le matin et que l’on a mal au dos, on incrimine bien souvent, et à raison, cette dernière. Nous avons décrypté pour vous 5 raisons d’avoir mal au dos le matin et les actions à mettre en place pour y remédier.

Solution 1 : Renouveler fréquemment sa literie

Nous le disions en introduction, nous ne changeons pas assez souvent notre literie. Ceci s’explique bien évidemment par l’investissement élevé que ce changement engendre, et également par une idée reçue. En effet, si nous pensons qu’il ne nous faut changer notre literie que tous les 10 ou 15 ans, les spécialistes s’accordent quant à eux pour dire que le délai est plutôt de 7 années. En effet, nous passons en moyenne 7 heures par nuit dans notre lit, et selon le matériau de notre matelas, nous l’usons plus vite que nous le pensons. Par exemple, un matelas en mousse bas de gamme avec une faible densité et utilisé fréquemment aurait besoin d’être changé tous les 3 ans. Et lorsque l’on renouvelle son matelas, il faut également changer son sommier. Ce dernier ne s’adaptera en effet pas spécialement au nouveau modèle de matelas acheté, et il a par ailleurs subi le même passage du temps. Pour s’assurer de donner une vie optimale à son matelas, il faut penser à le retourner côté hiver et côté été à chaque changement de saison, et pour les modèles en latex d’inverser assez fréquemment la tête et les pieds pour qu’il s’use partout à la même vitesse. Concrètement, quand votre matelas commence à accuser quelques trous et bosses, il est temps d’en changer.

Solution 2 : Choisir le bon sommier anti mal de dos

Pendant indispensable au matelas, le sommier doit faire l’objet d’un choix soigneux et éclairé, si vous voulez passer de bonnes nuits et vous réveiller sans avoir mal au dos. En effet, le sommier, couplé au matelas, va amortir les mouvements du dormeur, et s’il est mal choisi, un bon matelas n’y changerais rien car ses propriétés de confort et de soutien seraient amoindries. Mais comment choisir son sommier pour ne pas avoir mal au dos le matin, et surtout comment bien l’assortir avec son matelas ?

Si vous optez pour un matelas à ressort, il vous faudra également choisir un sommier à ressort. En effet, leurs qualités se combinent de manière optimale pour vous offrir un grand confort de soutien la nuit. Comme pour les matelas, vous pouvez choisir entre un sommier à ressorts biconiques ou ensachés. Le second présente l’avantage de garantir l’indépendance des mouvements, ce qui se révèle important lorsque l’un des conjoints bougent beaucoup pendant la nuit ou qu’il existe un écart de poids important. En effet, dans ce cas, le conjoint le plus léger a le plus souvent tendance à rouler vers le creux de la personne plus lourde et risque de se lever avec un mal de dos. Attention à renouveler fréquemment le sommier et le matelas à ressorts, chacun d’eux se tassant avec les années et le soutien diminuant en proportion.
Le sommier à lattes dites fixes ou passives, est le modèle le plus répandu. Il permet un soutien assez ferme du dormeur et donc de diminuer le mal de dos au réveil. Il s’adapte bien avec les matelas en mousse, en latex ou en mousse à mémoire de forme.

Les sommiers à lattes actives offrent un confort de soutien démultiplié. En effet, étant plus élastiques, elles possèdent de meilleures qualités d’adaptation morphologiques. Pour toujours plus de confort, certains sommiers à lattes actives sont vendus avec de curseur de fermeté que le dormeur règle en fonction des besoins de son dos. De la même manière, ces sommiers conviennent pour une utilisation avec des matelas en mousse, en mousse à mémoire de forme et en latex.

Solution 3 : Choisir un matelas adapté contre le mal de dos

Une fois le sommier choisi, il faut maintenant opter pour le bon matelas. Si les idées reçues commandent de pencher pour un modèle ferme, attention cependant à ne pas le prendre trop dur, ce qui est aussi néfaste qu’un matelas mou. Lorsque vous essayez votre matelas, vous devez ressentir un soutien à peu près équivalent sur les parties haute, centrale et basse du corps.

Il en existe une grande variété. Si auparavant, les spécialistes recommandaient les modèles à eau aux personnes souffrant de mal de dos, aujourd’hui le choix se fait plutôt entre matelas à mousse, à latex ou à mousse à mémoire de forme. Pour les dormeurs qui se lèvent fréquemment avec un mal de dos, il convient d’opter pour un matelas avec des soutiens à différents endroits du corps, une possibilité offerte par les matelas en latex. En effet, ils peuvent être de 3,5 ou 7 zones de confort, cette dernière possibilité étant particulièrement adaptée aux personnes très sensibles à la douleur lorsqu’elles sont en position allongée.

Les matelas en mousse, lorsqu’ils ne servent pas de couchage d’appoint, doivent être choisis avec une densité suffisante, c’est-à-dire supérieure à 25 kg/m3. En-dessous, on risque de dormir sur un matelas qui s’affaisse pendant la nuit et qui s’effondre en son centre au fur et à mesure de sa vie.

Les matelas à mousse de forme quant à eux sont particulièrement bien adapté si les problèmes de dos sont dus à une déformation de la colonne vertébrale (scoliose par exemple) ou à de l’arthrose. Ces modèles permettent en effet de réduire les efforts musculaires du dos pendant la nuit.

Solution 4 : Choisir le bon oreiller pour éviter le mal de dos

L’oreiller est lui aussi primordial pour éviter le mal de dos le matin. Mal choisi, il entraine un creusement de la nuque, un mauvais alignement de la colonne et donc des douleurs cervicales et lombalgiques au réveil. Pour bien le choisir, la règle est simple : il faut que l’oreiller vous maintienne la tête assez haute pour être parfaitement alignée avec votre colonne vertébrale, et que votre front et votre menton soient à la même hauteur lorsque vous avez la tête sur l’oreiller.

Un oreiller traditionnel peut s’avérer suffisant, mais il existe d’autre modèle plus adapté aux personnes qui souffrent fréquemment de mal de dos, comme l’oreiller cervical. Il peut être de forme régulière, ou en forme de vagues, le plus souvent en mousse à mémoire de forme. Bien choisi, il se coule naturellement dans la courbure de la nuque pour mieux la soutenir pendant la nuit. Il existe également l’oreiller ergonomique, qui peuvent également être carrés ou rectangulaires, ou en forme de vague. L’avantage est qu’il maintient la région cervicale en permettant un meilleur relâchement de celle-ci pendant la nuit. Il comble également le creux de la nuque.
Enfin, les amateurs de traversins choisiront quant à eux un modèle plat et moelleux, sous risque de créer une cassure dans la position de sommeil et donc de favoriser les torticolis ou le mal de dos au réveil.

Solution 5 : Adopter les bonnes positions de sommeil

Les spécialistes s’accordent pour dire que les positions qui permettent de diminuer le plus le mal de dos sont les positions allongées et sur le côté. Pas de panique si vous ne pouvez vous endormir sur le ventre, des solutions de confort existent. De la même manière, ceux qui dorment sur le dos ou sur le côté peuvent très bien adopter une mauvaise position et se réveiller en ayant mal du dos. Il convient de rester dans un certain alignement, et de garder les bras le long du corps. Le principal écueil pour ceux qui dorment sur le dos est la cambrure de leur dos qui va causer au réveil une douleur importante. Pour remédier à cela, il suffit de placer un coussin sous les genoux, pour éviter de creuser trop le bas du dos.

Les personnes qui dorment sur le côté peuvent souffrir de mal de dos lorsqu’elles adoptent une position recroquevillée car leur dos est resté arrondi pendant des heures. Une bonne position consiste à placer un oreiller entre les jambes qui évite au bassin de rouler vers l’avant. Un second oreiller viendra combler l’espace entre la tête et l’épaule. Le corps et la nuque sont ainsi alignés pour un confort optimal.
Les personnes qui dorment sur le dos, les bras le long du corps, risquent de souffrir de mal de dos au réveil du fait du creusement du bas du dos, et de la position cassée de la nuque. Pour y remédier, il convient de se plier la jambe supérieure légèrement pour atténuer l’arrondi du dos et de poser la tête sur un côté de l’oreiller pour que le cou soit dans une position de rotation moyenne.

Le mal de dos n’est pas une fatalité, une bonne literie et un positionnement adéquat peuvent vous soulager. Pensez-y avant de consulter un spécialiste !

Comments are closed.