Quand changer un matelas à mémoire de forme ?

Plusieurs signes indiquent qu’il est temps de changer un matelas à mémoire de forme : mauvais sommeil, douleurs, courbatures, etc. Ils se remarquent également sur le matelas : traces du corps, affaissement, etc.

Changer un matelas à mémoire de forme : les signes qui interpellent

La durée de vie d’un matelas, qu’il se pare de mousse, de mémoire de forme, de latex ou de ressorts ensachés excède rarement 15 ans. Les premiers signes d’une baisse de qualité surviennent en moyenne après 10 ans d’utilisation. Alors, le confort du dormeur se détériore : les nuits ne sont plus aussi réparatrices.

Signes de la dégradation du matelas : des douleurs apparaissent

Un changement de position intempestif et un manque de sommeil sans raison apparente sont les premiers symptômes d’une qualité déclinante du matelas. La survenue de douleurs cervicales, dorsales et lombaires signifie que le matelas à mémoire de forme n’accomplit plus sa mission correctement. Le matelas n’est plus aussi ferme par manque de densité et ne soutient plus le poids du corps.

Baisse de qualité du matelas à mémoire de forme : attention aux allergies

Si vous souffrez de démangeaisons et autres allergies depuis quelques semaines, vérifiez l’état du matelas. Même si le matelas à mémoire de forme attire peu les acariens et la poussière grâce à de nombreux traitements, leur efficacité s’essouffle avec le temps. D’autant plus si le lit repose dans une chambre peu aérée. Les dormeurs rejettent de l’humidité chaque nuit, une vraie source de prolifération pour les acariens. Cela favorise également la détérioration des mousses qui composent le matelas à mémoire de forme. Au bout de dix ans, l’hygiène du matelas n’est plus aussi irréprochable qu’au début.

Matelas à mémoire de forme : changer lorsque la qualité s’étiole

Plusieurs indices enseignent que le matelas à mémoire de forme perd en qualité. Ces symptômes dus à l’usure s’observent et se ressentent pendant la nuit ou le matin au réveil.

Matelas à mémoire de forme usé : le bruit des ressorts, la sensation des lattes

Un matelas à mémoire de forme est rarement bruyant en raison de son épaisseur. Néanmoins, les matelas à mémoire de forme qui disposent de ressorts ensachés peuvent finir par grincer. Cela souligne la fragilité des ressorts. D’une part, les suspensions de la literie sont usées. En effet, le dormeur change de position environ 40 fois par nuit ! D’autre part, les mousses du matelas sont affaissées. Si le matelas à mémoire de forme en fin de vie s’affaisse beaucoup, les lattes peuvent même se ressentir. En parallèle, vérifiez l’état du sommier, d’où les grincements pourraient survenir.

Fin de vie du matelas à mémoire de forme : la mousse viscoélastique ne fonctionne plus

Un matelas à mémoire de forme de qualité affiche une grande résilience. Cela provient de la densité du matelas, mais également de sa mousse viscoélastique. Celle-ci réagit à la chaleur du corps, se déforme pour mieux envelopper le dormeur. Lorsqu’il se lève ou change de position, la mousse viscoélastique reprend instantanément sa forme initiale. Si la mousse ne fonctionne plus, elle risque de ne plus se déformer, altérant le confort des dormeurs. De plus, elle pourrait mettre un certain temps avant de reprendre sa forme originelle. Voire ne plus se reformer du tout.

Matelas à mémoire de forme abîmé : affaissement des mousses

Un autre signe visible de la détérioration du matelas à mémoire de forme est l’affaissement des mousses. Pendant la nuit, les dormeurs glissent vers le centre du matelas : c’est l’effet cuvette. Par ailleurs, le tassement des mousses se traduit par une mauvaise indépendance de couchage.

Changer de matelas à mémoire de forme lorsque notre vie évolue

Changer de matelas ne signifie pas forcément que le matelas à mémoire de forme a perdu en qualité. Parfois, il ne s’adapte plus au mode de vie ou à une morphologie.

  1. Le corps change : prise ou perte de poids, croissance d’un enfant.
  2. Changement de mode de vie : les choix évoluent, passage du célibat à la vie de couple.
  3. Imprévus : problèmes de santé, nouvelles allergies, handicap, etc.

Changer de matelas à mémoire de forme pour en prendre un plus performant

Enfin, vous pouvez simplement changer de matelas à mémoire de forme parce que vous en souhaitez un plus performant. D’autant que la gamme à mémoire de forme évolue rapidement. Par exemple, avec l’arrivée des matelas hybrides, qui combinent la mémoire de forme avec le latex ou d’autres matériaux. Pensez à consulter un guide sur Internet afin de comparer les matelas. Demander quelques conseils dans un magasin de literie pour mieux orienter votre choix. Enfin, n’oubliez pas que de nombreuses marques de matelas proposent un test de leur produit pendant 100 nuits.

Consultez ces autres pages sur le matelas à mémoire de forme :

Pas encore de d'avis. Ajoutez le votre !

Qu'en pensez-vous ?




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.