Quelle épaisseur pour un matelas à mémoire de forme ?

L’épaisseur du matelas à mémoire de forme représente un critère de choix essentiel. Plusieurs aspects déterminent les besoins en épaisseur pour un matelas à mémoire de forme. Les principaux sont la morphologie du dormeur et ses éventuelles pathologies. Autre élément important à prendre en compte : l’épaisseur de la mousse viscoélastique au sein du matelas.

En quoi l’épaisseur du matelas à mémoire de forme est-elle importante ?

L’épaisseur d’un matelas est une caractéristique importante pour le dormeur. Bien que le matériau joue également un rôle, une bonne épaisseur de matelas assure le maintien du corps. Si en plus, le matelas se compose de mousse à mémoire de forme, alors la colonne vertébrale et les points sensibles sont mieux soutenus. Recourir à un matelas à mémoire de forme doté d’une bonne épaisseur améliore la qualité du sommeil. Surtout pour le dormeur qui souffre de problèmes dorsaux : le matériau offre à la fois fermeté et confort.

De plus, le garnissage du matelas à mémoire de forme se compose de plusieurs couches de mousse. Celles-ci sont susceptibles, avec le temps, de s’affaisser. Un matelas de bonne épaisseur limite l’usure et prolonge sa durée de vie. Généralement, un matelas à mémoire de forme dispose d’une épaisseur comprise entre 12 et 28 cm.

Matelas à mémoire de forme : ne pas confondre épaisseur et densité

L’épaisseur et la densité se confondent dans les critères d’achat du matelas à mémoire de forme. Ces deux notions sont pourtant différentes. En effet, un matelas de 28 cm d’épaisseur peut s’avérer d’une densité faible. L’épaisseur désigne les couches de mousse qui constituent le matelas. Elle s’exprime en centimètre. La densité détermine le confort du dormeur en fonction du poids que le matelas soutient. Elle se calcule en kilogramme par mètre cube.

L’épaisseur et la densité idéales d’un matelas à mémoire de forme dépendent de la taille et du poids du dormeur. Pour la densité du matelas, les fabricants de literie conseillent :

  • pour les dormeurs qui pèsent de 50 à 70 kg, une densité comprise entre 65 et 75 kg/m3 ;
  • pour ceux qui n’excèdent pas le poids de 100 kg, une densité située entre 75 et 85 kg/m3 ;
  • au-delà d’un poids de 100 kg, une densité supérieure à 85 kg/m3.

Choisir la bonne épaisseur de mousse de son matelas à mémoire de forme

Si le matelas à mémoire de forme est tendance, c’est dû à son confort. En effet, l’accueil sur le matelas se révèle ferme et moelleux. Il épouse les courbes du corps et soutient les points sensibles. Cette prouesse s’explique par la présence d’une couche de mousse viscoélastique. Son épaisseur importe pour choisir parmi les modèles de matelas à mémoire de forme.

Attention, l’âme et garnissage du matelas se composent de plusieurs couches de mousse. La mousse viscoélastique se place au-dessus du matelas. Un bon matelas à mémoire de forme doit disposer d’une couche de mousse viscoélastique supérieure à 7 cm d’épaisseur. Plus elle est importante, plus le confort s’améliore.

De manière générale, il faut éviter de dormir sur un matelas dont l’épaisseur globale se situe en deçà de 14 cm. Entre 14 et 17 cm, le matelas peut convenir pour quelques nuits. Il s’agit plutôt d’un couchage d’appoint. À partir de 18 cm d’épaisseur, le matelas — qu’il se compose de ressorts, de latex ou de mousse à mémoire de forme — offre un bon confort. Au-delà de 25 cm, celui-ci offre la meilleure indépendance de couchage possible et bénéficie d’une aération optimale. Avant d’orienter votre choix, n’hésitez pas à comparer les différents modèles de matelas sur Internet ou en magasin. La qualité de votre sommeil ne doit pas être prise à la légère.

Consultez cette autre page sur le matelas à mémoire de forme :

Pas encore de d'avis. Ajoutez le votre !

Qu'en pensez-vous ?




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.