Comment déterminer le niveau de chaleur idéal de sa couette ?

Avant même de vous interroger sur le garnissage naturel ou synthétique de votre couette, il vous faut déterminer quel grammage et quel indice de chaleur est fait pour vous. Gramme au m², indice de 1 à 6, toutes ces notions restent un peu obscures pour vous ? Voici quelques explications qui devraient vous aider à trouver la couette de vos rêves.

Définitions du grammage et de l’indice de chaleur

– Le grammage : Le grammage de la couette est exprimé en g/m2 et correspond au poids du garnissage de la couette. Il renseigne également sur l’indice de chaleur de cette dernière. Le grammage peut varier de 175gr/m² pour les couettes les plus légères à 500gr/m² pour les couettes les plus chaudes. La sensation de chaleur, et donc l’indice, va varier en fonction du grammage de la couette. Attention le poids varie également, et si certains dormeurs ne sont pas gênés par une couette lourde, d’autres en revanche ne peuvent pas s’endormir s’ils se sentent « écrasés » par celle-ci.

– L’indice de chaleur : Comme nous le disions plus haut, il sera conditionné par le grammage de la garniture et vous le choisirez en fonction de la température de votre chambre, en hiver et en été. L’indice de chaleur est mesuré par une échelle de chiffres qui va de 1 à 4 le plus souvent, mais certaines enseignes proposent du 5 voire même du 6. En fonction, vous disposerez d’une couette tempérée, légère, chaude ou très chaude. L’indice de chaleur est important, surtout si vous vous préoccupez de questions environnementales (et de votre facture énergétique) : il vaut mieux en effet investir dans une couette plus chaude que de monter le chauffage !

Les questions à vous poser lors du choix de l’indice de votre couette :

  1. Avez-vous froid dans votre couette actuelle ?
  2. Etes-vous du genre particulièrement frileux ?
  3. Transpirez-vous beaucoup pendant votre sommeil ?
  4. Quelle est la température de votre chambre à coucher, en été et en hiver ?

Quels grammages trouve-t-on sur le marché ?

Sur le marché de la couette et de l’édredon, vous trouverez principalement ces 3 grammages différents :

– 175g/m2 pour les couettes légères. Elles s’avèrent particulièrement bien adaptées si vous vivez dans un appartement ou une maison bien chauffés, si vous n’êtes pas une personne frileuse ou encore pour les chambres d’enfants, si ces derniers dorment dans de gros pyjamas.
– 350g/m2 à 400g/m2 pour la plupart des couettes vendues. Ce grammage de couette convient aux habitations normalement chauffées et aux personnes qui ne craignent ni d’avoir trop froid ni d’avoir trop chaud.

– Plus de 400g/m2 pour les couettes chaudes. Si vous n’aimez pas allumer le chauffage et qu’une température glaciale règne dans votre chambre, si au contraire vous êtes particulièrement frileux, alors ce grammage est fait pour vous.

Quelle couette choisir pour quelle saison ?

La couette été ou couette légère

Les couettes tempérées et légères, correspondant à un indice de chaleur de 1 à 2, s’avèrent particulièrement adaptées à la saison d’été, ou si, en hiver, vous chauffez votre chambre à plus de 22 degrés ; ou encore si vous avez tendance à avoir vite trop chaud et à transpirer.

La couette chaude

Les couettes chaudes, qui possèdent un indice de chaleur de 3 ou 4 sont à privilégier en automne et au printemps, en somme quand il ne fait pas encore assez froid pour sortir votre couette hiver du placard, ni assez chaud pour le modèle été. De la même manière, la couette mi-saison peut équiper votre chambre toute l’année si celle-ci reste tout le temps fraîche, ou si la pièce est bien chauffée mais que vous avez quand même froid.

La couette très chaude

Les couettes très chaudes, avec un indice de chaleur 5 ou 6 sont à choisir pour affronter le froid de l’hiver. Ceux qui aiment dormir dans une chambre pas ou très peu chauffée, au contraire ceux qui ont toujours froid, même sous une couette chaude et dans une pièce chauffée seront particulièrement à leur aise.

-> Le saviez-vous ? Une housse de couette peut vous aider à gagner quelques degrés, en fonction de la matière qui la compose. Par exemple, si vous êtes du genre frileux, une housse de couette en flanelle vous offrira un peu plus de chaleur, avec un toucher d’une douceur inégalable. En plus, elle n’a pas besoin d’être repassée !

-> Focus sur une couette intelligente : la couette 4 saisons Voici une couette révolutionnaire, idéale si vous ne souhaitez pas collectionner les couettes dans votre placard pour faire face à toutes les saisons. En effet, la couette 4 saisons se composent de deux modèles, une légère (175 à 200 g/m²), et une chaude (320 g/m² en général). Vous pouvez au choix, utiliser l’une ou l’autre, ou relier les deux ensembles et venir ainsi créer une couette très chaude. Gain de place, adaptée à toutes les saisons…On ne lui voit que des avantages !

Le grammage en fonction du garnissage, naturel ou synthétique

Vous n’êtes pas sans savoir qu’il existe deux catégories de garnissages, naturel ou synthétique, le premier étant souvent plus cher que l’autre mais également doté d’une durée de vie plus longue. L’autre différence, c’est qu’à indice de chaleur équivalent, une couette composée d’un garnissage synthétique sera sensiblement plus lourde. De la même manière, plus le pourcentage de duvet (par rapport à celui de la plume) est élevé dans une couette naturelle, plus elle est légère (mais reste chaude !).

Par exemple, pour une couette d’été avec 90 % de duvet, le grammage sera d’environ 180 g/m² et de 270 g/m² pour un modèle hiver. Pour une même performance d’isolation thermique, il faut compter 200 à 250 g/m² pour une couette synthétique d’été et de 300 à 450 g/m² pour une hiver.

-> Zoom sur la couette thermorégulatrice :
Après la couette 4 saisons, voici un autre modèle intelligent : la couette thermorégulatrice. Pour passer une bonne nuit, la régulation de la température lors du sommeil est essentielle. Ainsi, ces modèles de couettes ont-ils été conçus pour s’adapter aux variations de température de votre corps et de la chambre pour vous offrir un confort sans pareil durant la nuit.
Vous trouverez chez le fabricant Dodo la fibre de garnissage Climarelle, qui a fait l’objet de nombreuses années de recherche-développement avant de voir le jour. La couette se compose de fibres siliconées creuses et de microcapsules qui permettent à la fois de lutter contre l’humidité et de favoriser la thermorégulation en équilibrant les variations de chaleur du corps. Chez Drouault, la couette Climatique mêle duvet pour la chaleur et zones climatisantes pour réguler la température. L’entretien de ces couettes est facile, lavable en machine.

Quelles sont les gammes de prix des couettes ?

– Les couettes légères naturelles ou synthétiques : La gamme démarre aux alentours de 120 € pour une couette 2 personnes d’indice 1 ou 2 en duvet et plumes de canards et de 20-30 € pour une synthétique.

– Les couettes chaudes naturelles ou synthétiques : Pour une couette d’indice 3-4 en garnissage naturel, comptez 250 €, et 80 € pour un garnissage synthétique.

– Les couettes très chaudes naturelles ou synthétiques : Les modèles d’indice 5- 6 quant à eux vous reviendront à 325 € minimum pour une couette en plumes et duvets, et à 100 € pour une couette synthétique.

– Les couettes 4 saisons : La fourchette de prix s’échelonne de 50 € environ pour une couette synthétique à minimum 160 € pour une couette naturelle 4 saisons. Avec toutes ces données en main, vous êtes à présent à même de déterminer quelle couette est faite pour vous !


Note de l’article

4.5/5 (6 avis)

Qu'en pensez-vous ?