Comment fonctionne la mémoire de forme ?

La mémoire de forme désigne une technologie qui permet de mieux dormir la nuit. Une matière viscoélastique réagit à la chaleur du corps, le matelas à mémoire de forme enveloppe les contours du dormeur.

Composition d’un matelas à mémoire de forme

Les matelas à mémoire de forme connaissent un grand succès. Cet engouement s’explique par le grand confort que confère ce type de matelas. Adaptable à toutes les morphologies, le matelas à mémoire de forme parvient à épouser les contours du dormeur, lui donner une sensation d’enveloppement. Le tout en alignant parfaitement son corps, quelle que soit la position adoptée. Pour gratifier tous ces avantages, le matelas à mémoire de forme combine plusieurs couches dont la mousse viscoélastique.

Matelas à mémoire de forme : la mousse viscoélastique

La mousse viscoélastique demeure l’élément principal qui compose le matelas à mémoire de forme. C’est cette technologie qui procure ce confort si particulier au matelas. L’invention de la mousse viscoélastique ne date pas d’hier. Dès les années 1960, la NASA conçut les prototypes de mousse à mémoire de forme. Le but ? Protéger les astronautes des éventuels chocs pendant le décollage et l’atterrissage de la fusée.

Mousse à mémoire de forme : elle réagit à la chaleur

La matière viscoélastique se révèle à la fois ferme, visqueuse et élastique. Les deux dernières propriétés sont thermosensibles : elles se déforment progressivement sous l’effet de la chaleur. D’où l’effet cocon que procure le matelas à mémoire de forme : la chaleur du corps assouplit la mousse viscoélastique. Celle-ci s’adapte aux contours du dormeur pour mieux l’envelopper.

La mousse marche en duo avec la densité du matelas

Lorsque l’occupant se lève, la mousse viscoélastique retrouve sa forme initiale. C’est la densité du matelas qui génère la rapidité de la manœuvre. Plus le matelas à mémoire de forme est dense, plus la mousse reprend vite sa forme initiale. Cette caractéristique est fondamentale pour les dormeurs qui bougent beaucoup dans leur sommeil.

La matière se place généralement au-dessus du matelas. S’il est réversible, alors une seconde couche de mousse viscoélastique recouvre le dessous du matelas. Son épaisseur varie selon les modèles. La mousse à mémoire de forme se place sur n’importe quel type de matelas : matelas à ressorts ensachés, en mousse polyuréthane, en latex synthétique ou naturel.

Les autres éléments présents dans le matelas à mémoire de forme

Généralement, la mousse à mémoire de forme s’allie avec d’autres mousses ou matériaux :

  1. Un coutil en tissu, naturel de préférence.
  2. Une mousse polyuréthane haute résilience. Élastique, cette mousse est également alvéolée.
  3. Une mousse de maintien (polyuréthane ou latex) ou des ressorts. Épaisse, cette partie permet de répartir le poids des dormeurs et éviter un affaissement du matelas.
  4. Parfois, le matelas revêt une housse amovible et lavable.

La composition du matelas à mémoire de forme varie selon le fabricant. Le mieux reste de comparer les modèles et les prix sur Internet, ou demander conseil dans un magasin de literie.

Matelas à mémoire de forme : les avantages pour le dormeur

Le matelas à mémoire de forme apporte de nombreux avantages aux dormeurs :

  • bonne résistance à l’usure, grâce à sa mousse viscoélastique ;
  • accueil ferme, idéal pour le corps, mais accueillant grâce à son effet cocon ;
  • absorption des mouvements, donc grande indépendance de couchage ;
  • relâchement musculaire qui traduit un meilleur sommeil ;
  • répartition homogène des points de pression sur le corps ;
  • capacité à capter la chaleur du corps et réguler la température au sein du lit ;
  • alignement de la colonne vertébrale, quelle que soit la position du dormeur.

Consultez ces autres pages sur le matelas à mémoire de forme :

Pas encore de d'avis. Ajoutez le votre !

Qu'en pensez-vous ?




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.