Guide complet des matières de linge de lit

Avant même de choisir la couleur et la taille de votre linge de lit, vous devez vous interroger sur la matière qui le compose. Préférez-vous avoir chaud toute l’année, recherchez-vous un textile spécifique pour l’été ? Vous ne savez pas ce qu’il y a de mieux pour une chambre d’enfant ? Avant de vous décider, prenez le temps de lire ce guide complet sur les matières de linge de lit.

Le linge de lit en coton

C’est la matière la plus utilisée pour confectionner le linge de lit et ce n’est pas pour rien. Le coton offre légèreté et douceur toute l’année. Sa qualité va dépendre du nombre de fils au centimètre carré. Plus il est élevé, plus le tissage est serré et plus le textile est léger, doux et résistant. Si vous recherchez un drap housse résistant, optez pour un tissage minimum de 57 fils/cm2, appelé tissage serré. Car si le linge en coton est bon marché et très facile à entretenir (c’est la seule matière qui supporte un nettoyage en machine à 90 °), si vous achetez un linge de lit d’entrée de gamme, il risque de se déchirer lors d’un lavage. Vous trouverez du coton aussi bien pour les parures de lit adulte qu’enfant et chez la plupart des fabricants, qu’ils soient spécialisés en linge de lit comme Carré Blanc, ou maison comme Ikea.

Le linge de lit en coton bio

Le saviez-vous ?
De la même manière que vous achetez de la nourriture bio, vous pouvez trouver chez certains fabricants du linge de lit composé de coton bio. La matière première est obtenue selon un processus raisonné, qui n’utilise pas de pesticides ni de produits chimiques, et limite la consommation en eau. La planète, la santé des travailleurs et la vôtre sont ainsi préservées. Vous trouverez du linge de lit en coton bio sur : ici

Il faut distinguer le coton bio du coton équitable. Ce dernier, en plus d’être cultivé dans les conditions bio, est acheté à un prix juste au producteur, qui peut ainsi vivre décemment de son travail. Le linge de lit peut être partiellement ou complètement confectionné à partir de coton bio, et sa qualité est elle aussi conditionnée par le tissage. Comme le linge de lit en coton, votre parure en coton bio passe à la machine, jusqu’à 60 degrés, car il est un plus fragile que le coton simple. Une pièce vous coûtera sensiblement plus cher que si elle est faite en coton.

Le linge de lit en percale de coton

Ce tissu d’une qualité légèrement supérieure est confectionné à partir des fibres les plus longues du coton peigné, finement tissées (80 fils/cm²). La toile obtenue est très douce, avec un aspect mat et vous adorerez vous y lover. Autre atout, la percale de coton est plutôt résistante, passe en machine et, comme elle est très lisse, elle est facile à repasser. Le linge de lit en percale de coton coûte un peu plus cher que le linge de lit en coton simple, et il est surtout utilisé pour équiper les lits des adultes.

Le linge de satin de coton

Si vous recherchez un tissu d’une douceur incomparable, qui vous offrira le même confort en hiver et en été, alors le satin de coton est fait pour vous. Il est confectionné à partir des fils de coton les plus fins et finement tissés. Plusieurs finitions sont proposées : lorsqu’il est uni, il est mat d’un côté et brillant de l’autre, il peut aussi alterner les bandes brillantes et mates, ou encore s’orner de motifs mats sur une étoffe brillante : c’est ce que l’on appelle le damassé. Vu le prix un peu élevé du satin de coton, il se destine aux linges de lit pour adultes. Il s’entretient et se repasse assez facilement. Vous trouverez de très belles parures pour toutes les tailles de lit chez les marques haut de gamme comme Linvosges.

Le linge en jersey de coton

Cette matière est essentiellement utilisée pour le linge de lit bébé ou enfant, car elle offre beaucoup de douceur et s’entretient très facilement. Comme il est très extensible, le jersey de coton est également souvent choisi comme matériau de base des draps housses, ou des lits convertibles tels que les clic-clacs ou les BZ. Il reste très bon marché et la plupart des équipementiers le proposent.

Le saviez-vous ?
À condition que vous l’étiriez bien en l’étendant après une machine, le linge de lit en jersey de coton ne nécessite pas de repassage ! Un vrai bon plan pour ceux que la corvée rebute.

Le linge de lit en flanelle

Vous connaissez déjà sans doute cette matière duveteuse, qui est majoritairement choisie pour confectionner du linge de lit d’hiver. Il s’agit d’un coton gratté très doux au toucher, qui offre un confort incomparable lorsque la chambre est fraiche. La flanelle supporte un lavage en machine jusqu’à 60 degrés et un repassage à haute température.

Le linge de lit en polycoton

Très courant sur le marché, il sert à confectionner le linge de lit adulte ou enfant d’entrée de gamme. Il s’agit d’un mélange de fibres synthétiques (le polyester) et naturelles (le coton). On obtient ainsi un textile léger et souple, d’une douceur assez agréable et qui présente l’avantage de sécher rapidement. Il convient bien pour l’été car il absorbe bien l’humidité. Il est à noter que le linge de lit en polycoton se froisse peu lors d’un cycle en machine, vous n’êtes donc pas obligé de le repasser.

Le linge de lit en lin

Le lin, matière naturelle, fait partie des matériaux luxueux qui équipent les lits des adultes. Il présente bon nombre d’avantages, dont ses hautes qualités thermorégulatrices. Il vous garde au chaud en hiver, et vous apporte de la fraicheur en été. La parure de lit en lin est également très absorbante, elle restitue l’humidité de la sueur en journée et convient ainsi bien aux personnes qui transpirent abondamment la nuit. De plus, elle est naturellement hypoallergénique et ne constitue pas un terreau fertile à la prolifération des acariens et des bactéries. Les dormeurs allergiques apprécieront.

Enfin, le lin s’améliore au fil des lavages pour devenir de plus en doux. S’il supporte bien le lavage en machine, le repassage nécessite d’être réalisé sur le tissu humide, si vous voulez venir à bout des plis. Vous pouvez également le laisser tel quel, pour obtenir un aspect légèrement froissé très actuel.

Bon à savoir : si vous redoutez le toucher un peu rugueux que le lin possède au début, optez pour du linge de lit en lin lavé, qui vous offrira de la douceur dès la première utilisation.

Le linge de lit en métis

Le saviez-vous : On appelle métis le mélange de lin et de coton, deux matières naturelles mais il faut que le premier soit présent à au moins 45 %. Le métis a été conçu pour vous offrir à la fois la douceur incomparable du coton et l’esthétisme et les qualités thermorégulatrices du lin. Le métis permet de confectionner des parures de lit, housses de couette, draps plat ou draps-housses d’excellente qualité, mais à un prix moins élevé que le lin. Son entretien est tout aussi facile.

Le linge de lit en viscose de bambou

Cette fibre végétale est extraite du bambou, une ressource naturelle 100 % biodégradable et renouvelable. En plus d’être douce au toucher, elle convient bien aux personnes allergiques car les bestioles n’y prolifèrent pas. Le linge de lit en bambou est un peu cher, comptez 79.90 € pour une housse de couette de 240 x 220 cm.
Son entretien est plus délicat que le lin ou le coton car vous ne devez pas dépasser 40 degrés pour un cycle en machine. Il n’est pas nécessaire de repasser un linge de lit en bambou, la fibre se rétracte et se lisse en séchant.

Le linge de lit en soie

Matière de luxe par excellence, la soie est obtenue à partir des vers à soie du mûrier, et sa qualité va être déterminée par le nombre de momme (c’est-à-dire le poids en g/m² de la soie). Plus il est élevé, plus la soie est épaisse et de qualité. Elle peut varier de 12 à 25 momme, mais dans ce cas, une parure de lit vous coûtera quelque 1 050 € chez un spécialiste… L’entretien n’est pas aisé non plus, il faut laver le linge de lit et le repasser à très basse température.

Le linge de lit en microfibre polyester

Cette matière en fibres synthétiques est très courante dans les linges de lit d’entrée de gamme, elle est peu chère et reste douce au toucher et très légère. La microfibre est d’ailleurs souvent utilisée pour confectionner le matériel des voyageurs, comme les serviettes. Elle présente également l’avantage d’être respirante, de sécher très rapidement et ne nécessite pas d’être repassée.


Note de l’article

4.3/5 (7 avis)

Qu'en pensez-vous ?