Le garnissage du matelas, le critère confort

Le garnissage du matelas, qui peut être en matériaux naturels ou synthétiques, va conditionner l’accueil de celui-ci et votre confort pendant la nuit. En fait, selon si vous avez chaud la nuit, si vous transpirez beaucoup ou que votre chambre est humide ; si vous vivez dans une région tempérée ou froide, vous n’aurez pas les mêmes besoins en garnissage. Nous vous présentons dans cet article les atouts de ces différents garnissages.

Les fonctions du garnissage du matelas

Quelques définitions préalables :

  • L’accueil : il correspond à la première sensation que vous allez ressentir lorsque vous vous allongez sur un matelas. Il va dépendre du garnissage du matelas et vous bénéficierez d’un accueil moelleux, très moelleux, ou encore tonique (ou dynamique) en fonction du matériau qui compose le garnissage.
  • Le soutien : cette notion fait référence à la technologie du matelas (son âme, c’est-à-dire la mousse, la mousse à mémoire de forme, le latex ou les ressorts). Le soutien peut être très ferme, ferme, ou équilibré.
  • La composition du matelas : il est formé de 4 parties : l’âme, le garnissage, le coutil, et éventuellement, une housse.

Vous pouvez parfaitement acheter un matelas sans garnissage, mais vous déplorerez un confort moindre. En effet, le garnissage est essentiel au niveau de :

  • l’accueil (et donc, du confort),
  • l’absorption de l’humidité (nous transpirons quelque 40 cl de sueur chaque nuit, soit environ 150 litres par an…),
  • la régulation de la température (qui va dépendre de chacun, mais également de la température de la pièce et de la région dans laquelle vous vivez).

Ces différentes fonctions vont être plus ou moins remplies en fonction du matériau que vous choisissez pour votre garnissage. Il peut être synthétique ou naturel, et dans cette seconde catégorie, vous trouverez un grand nombre de matériaux, dont les propriétés varient en fonction. Le prix final de votre matelas va bien évidemment être conditionné par la qualité du garnissage, mais quand on veut passer de bonnes nuits, on ne compte pas ! Pour vous aider à faire votre choix, voici un aperçu des avantages des différents matériaux de garnissage. Le garnissage n’a pas d’influence sur l’indépendance de couchage de votre matelas

Les garnissages synthétiques

Ce garnissage est l’un des plus courants du marché et il équipe généralement les matelas bas de gamme, car il est de faible coût. Il propose un accueil dynamique, mais présente l’inconvénient d’avoir un pouvoir absorbant très faible. Il est donc déconseillé aux personnes qui transpirent abondamment la nuit. Certains garnissages synthétiques sont conçus avec un polyester en fibres creuses, ce qui permet une bien meilleure circulation de l’air qu’avec son cousin d’entrée de gamme. Il en résulte également un accueil plus moelleux.
L’atout principal des garnissages synthétiques, en fibres simples ou creuses, c’est qu’ils sont hypoallergéniques : les bactéries et autres acariens ont du mal à y proliférer. Ce garnissage peut être choisi par les dormeurs allergiques.

Les garnissages matelas naturels

Le garnissage en coton :

Egalement assez répandu, le garnissage en coton propose un accueil moelleux au dormeur. Au titre des avantages, il faut citer son pouvoir absorbant. Grâce à ses fibres épaisses, il peut absorber jusqu’à 8 fois et demie son poids en eau ! Si vous transpirez beaucoup la nuit, privilégiez ce garnissage.
De la même manière, le garnissage en coton est particulièrement respirant, si vous avez chaud la nuit, il vous offrira un confort supplémentaire.
Enfin, le garnissage en coton est hypoallergénique, les personnes allergiques apprécieront. Vous pouvez opter pour un garnissage en coton bio, qui provient de culture n’utilisant pas de pesticides. Un atout supplémentaire pour votre santé !

Le garnissage en bambou :

Assez méconnu, le garnissage en bambou présente pourtant de très nombreux avantages. Vous bénéficierez d’un accueil moelleux des plus confortables, garanti par l’élasticité de la fibre de bambou.
De plus, les fibres du bambou sont naturellement anti-acariennes, antibactériennes et antifongiques. En effet, le bambou, qui est cultivé dans les zones humides, a développé une résistance contre les moisissures dont se nourrissent les bactéries et autres petites bestioles. Les dormeurs allergiques ont donc tout intérêt à se tourner vers ce type de garnissage.

Le saviez-vous ?
Si vous vous souciez d’écologie, sachez que le bambou n’est pas traité chimiquement, et il fait partie des rares ressources renouvelables qui sont 100 % biodégradables.

Enfin, le garnissage en bambou, qui s’appuie sur une structure micro perforée, est naturellement ventilé. Il absorbe bien l’humidité, ce qui en fait un garnissage particulièrement adapté aux dormeurs qui transpirent abondamment, ou aux chambres humides. Il reste frais, même en été, et ceux qui ont vite chaud la nuit et qui n’arrivent pas à s’endormir apprécieront ce confort supplémentaire. Vous trouverez un large choix de matelas équipés de garnissage en bambou sur : www.mon-matelas-naturel.fr

Le garnissage en soie :

La soie offre un accueil moelleux. Les fabricants l’utilisent pour réaliser un garnissage naturellement hypoallergénique et anti-acariens. En effet, les bactéries et autres vermines n’arrivent pas à proliférer dans cette fibre serrée. Le garnissage en soie présente également l’avantage d’être thermorégulateur. En été, la soie vous gardera au frais, en hiver, elle restituera la chaleur de votre corps. Ainsi, le garnissage en soie convient bien aux personnes souffrant d’allergie et qui ont besoin d’être ventilé pendant la nuit.
Enfin, le garnissage en soie est l’un des plus durables du marché. Même s’il coûte plus cher que le coton ou le bambou, vous êtes assuré d’investir pour longtemps. Le fabricant Biosense vous propose des matelas en fibre de coco équipés d’un garnissage en soie naturelle sur son site : www.biosense.fr/fr/matelas-latex/coco-bio

Le garnissage en fibre de coco :

Si vous recherchez un accueil dynamique, alors la fibre de coco est faite pour vous ! Elle augmente sensiblement la fermeté du matelas et offre un confort supplémentaire aux personnes qui aiment un support dense. Naturellement antibactérienne, la fibre de coco présente également l’avantage d’être très bien ventilée, grâce à sa structure torsadée. Elle possède aussi une longue durée de vie.

Le garnissage en laine :

Le garnissage en laine est le plus souvent choisi pour la conception des matelas disposant d’une face été et d’une face hiver. Il offre un accueil moelleux des plus agréables. Le garnissage en laine présente l’avantage d’avoir un fort pouvoir thermique, qui aide à rester au chaud en hiver. Il est également très résistant, à nouveau vous bénéficierez d’un garnissage qui a vocation à durer dans le temps. S’agissant des prix, le garnissage en laine simple va équiper des matelas de gamme supérieure.

Les garnissages de matelas haut de gamme

Le garnissage en laine mérinos :

Cette laine de catégorie supérieure offre un accueil moelleux. En plus d’être un garnissage plutôt chaud, il est également très respirant. En effet, plus il fait chaud, plus les fibres de la laine se rétractent et permettent à l’air de circuler.

coutil et garnissage matelas haut de gamme

Le saviez-vous ?
La laine mérinos, qui est prélevée sur une race de moutons élevée en Australie, ne retient pas les odeurs. Si vous redoutez de transpirer sur votre garnissage en laine et que celui-ci finisse par sentir mauvais, tournez-vous vers ce type de laine.

Le garnissage en laine alpaga :

Prélevée sur les célèbres ruminants sud-américains, la laine alpaga fait partie des plus chères du marché. Très épaisse, elle offre un accueil très moelleux incomparable. Elle est 7 fois plus chaude que la laine de brebis et se destine donc aux personnes qui ont froid la nuit, ou pour équiper des chambres dans lesquelles la température a du mal à grimper. Si vous possédez une résidence secondaire à la montagne, pensez-y !

Le saviez-vous ?
La Nasa utilisait la laine d’alpaga lors des débuts de la conquête spatiale, car elle est naturellement non allergisante, élastique (un atout pour le confort !) et résistante à l’eau.

Le garnissage en cachemire :

Le cachemire est souvent choisi pour équiper les matelas de prestige. Il offre un accueil très moelleux et, aux dires des connaisseurs, il serait même le meilleur du marché. Prélevé sur des animaux vivant sur les hauts plateaux d’Asie (Tibet notamment), il s’avère particulièrement indiqué pour les régions froides. En plus de ses hautes qualités thermiques, le garnissage en cachemire est parfaitement absorbant. Il absorbe la totalité de la sueur nocturne et la restitue dans l’air quand vous quittez votre lit. Vous trouverez des garnissages en soie et en cachemire sur les matelas Dunlopillo : www.dunlopillo.fr/produit/aero/matelas-aero-50/

Le garnissage en poil de chameau :

Oui, ça existe ! Vous le trouverez sur des matelas haut de gamme, plutôt réalisés pour lutter contre les températures élevées. Il offre un accueil moelleux et offre au dormeur une fraicheur confortable, même au plus fort de l’été. Si vous êtes du genre à ne pas arriver à vous endormir parce que vous avez trop chaud, le garnissage en poil de chameau est fait pour vous !
Zoom sur le garnissage en crin de cheval :
Les personnes qui souffrent de rhumatismes ont tout intérêt à se tourner vers ce type de garnissage naturel et haut de gamme. En effet, le crin de cheval est connu pour offrir une sensation de ressort et un accueil dynamique, favorisant la bonne circulation sanguine. Le corps est bien soutenu tout au long de la nuit. Vous trouverez des matelas avec garnissage en crin de cheval chez www.cosme-literie.com.

Bon à savoir 
Il existe des matelas avec deux garnissages différents, par exemple d’un côté en laine, de l’autre en coton, qui composent le matelas double face. Vous retournez votre matelas en fonction de la saison. Le garnissage de la face hiver vous offre plus de chaleur, et, en été, vous bénéficierez des atouts du coton.
Vous ne savez pas comment reconnaitre la face été de la face hiver ? Facile, l’étiquette du fabricant est cousue sur la face hiver !

Le coutil du matelas

Le coutil est le tissu cousu par-dessus le garnissage, c’est donc le matériau avec lequel vous serez le plus en contact, même s’il est lui-même recouvert par le drap housse. Lui aussi peut être en plusieurs matériaux différents, qui vont conditionner votre confort nuit après nuit. Le coutil bas de gamme est formé à partir du polypropylène, un matériau synthétique peu respirant, qui présente néanmoins l’avantage d’être hypoallergénique car il est traité contre les acariens. Vous trouverez ensuite dans les matelas de moyenne gamme les coutils en polycoton ou en coton, qui offrent un meilleur confort grâce à leurs propriétés de ventilation. Les modèles haut de gamme bénéficieront d’un coutil en laine ou en soie, plus durable et thermorégulateur.

Un dernier conseil avant de vous quitter : Si vous dormez à deux dans le même lit et que l’un des membres du couple est (beaucoup) plus corpulent que l’autre, vous devrez choisir un matelas dont la fermeté est adaptée à la personne la plus forte. Pour compenser cela et éviter que le conjoint le plus léger ne dorme sur un matelas trop ferme pour sa corpulence, tournez-vous vers un garnissage épais et de qualité, donc vers un matelas haut de gamme. La marque Treca propose de nombreux modèles sur son site : www.treca.fr.

Vous pouvez également recourir au surmatelas, un accessoire de literie qui se fixe au matelas grâce à des élastiques. Mousse à mémoire de forme, latex, toutes ces matières vous aideront à corriger un soutien trop ferme du matelas. Si vous vous poser toujours des questions, lisez notre article sur comment choisir le matelas qui s’adapterai le mieux à vos besoins ?


Note de l’article

4.3/5 (3 avis)

Qu'en pensez-vous ?